Choisissez la défiscalisation adaptée à votre profil

Défiscaliser une partie de ses revenus pour réduire ses impôts grâce à l’ensemble de mesures incitatives mise en place par l’Etat est une solution louable. Mais quel type de défiscalisation faut-il choisir selon son profil reste la question importante. Cet article vous renseigne sur les défiscalisations immobilière et financière pour vous permettre d’opter pour celle qui vous convient le plus.

La défiscalisation immobilière

Il est important de connaître par définition ce que c'est que la défiscalisation immobilière pour en savoir plus sur son principe. En effet, la défiscalisation immobilière consiste à investir dans un logement en vue de la louer et ainsi récupérer une part de cet investissement sous forme de réduction d’impôts. Il faut noter que l’investissement dans l’immobilier fait partie des placements favoris en France par exemple puisqu’il est perçu comme l’un des plus fiables. Plusieurs dispositions existent en la matière et il est primordial de choisir le dispositif de défiscalisation qui correspond à ses attentes. De la loi Pinel au dispositif Censi-Bouvard, en passant par la loi Monuments Historiques, le choix ne manque pas en matière de défiscalisation immobilière. Quel que soit le dispositif choisi, le principe ne change pas.

La défiscalisation financière

Comme la défiscalisation immobilière, certains produits financiers peuvent vous permettre de bénéficier des réductions d’impôts plus ou moins importantes. L’Etat l’a prévu également pour soulager les contribuables. Il suffit d'investir dans les secteurs ou structures économiques conformément aux dispositions en vigueur. Pour choisir le dispositif de défiscalisation financière qui correspond à votre profil, la solution consiste à utiliser un simulateur en ligne gratuit et sans engagement. Généralement, les dispositifs de défiscalisation financière ne se limitent pas à la création de liquidités. Il est important alors de prendre en compte la durée du placement et son degré de risque notamment.

Auteur de l’article :