Trois activités pour découvrir Sainte-Marie

ommune française, la ville de Sainte-Marie est logée en Martinique et plus précisément au Nord-Est. C’est une splendide ville qui séduit par la douceur de ses paysages. Ses habitants sont appelés les Samaritains et les Samaritaines. Appelé encore le Berceau du Bèlè, Sainte-Marie offre une diversité de sites touristiques qu’il faut absolument découvrir. Lisez cet article pour tout savoir.

Prendre le bateau pour explorer l'île aux sables

Au large de la côte Est de Sainte-Marie, on aperçoit depuis les airs 3 bancs de sable blanc sortir de l’eau, cliquez ici pour en savoir plus. Si la marée le permet, ils sont habités par une colonie d’oiseaux de mer. Vous pouvez venir vous poser sur ces îles quelques heures en bateau pour un pique-nique, faire du snorkeling jusqu’à la barrière de corail, pour observer les fonds marins au milieu des eaux cristallines. C’est paradisiaque, de véritables îles désertes pleines de coquillages.

Prenez le scooter pour découvrir l’île de Sainte-Marie

Au centre-ville de Ambodifotatra, vous trouverez plusieurs agences de location de scooters, quads et motos, il y a du choix, assurez-vous juste que votre engin du jour soit en bon état avant de prendre la route pour la journée. Vous pouvez empruntez la seule route viable qui traverse l’île, en direction du Nord. Vous passerez par plusieurs petits villages, avec à votre gauche la mer et à votre droite la flore luxuriante.

Marcher à pied pour traverser l’île à d’Ouest en Est

Entre la Crique et les piscines naturelles, au niveau du petit village de Ankirihiry empruntez la piste qui traverse l’île, pour une marche exotique d’environ quelques kilomètres. Vous finirez votre randonnée dans la magnifique baie d’Ampanihy. Profiter d’une journée dans la capitale pour arpenter son centre-ville avec ses petites boutiques, le marché, le port. Après quelques minutes, vous pourrez vous rendre à l’ilot aux Forbans pour visiter le cimetière des pirates, et poursuivre par la découverte de la première et plus ancienne église de la ville.

Auteur de l’article :